BG02-Les préréglages du brûleur gaz à air soufflé (partie 2 / 2)

Podcast durée 55:49 : BG02-Les préréglages du brûleur gaz à air soufflé (partie 2 / 2)

Télécharger le podcast en mp3 

Pour ceux qui préfèrent regarder l’article sur youtube :

Dans l’article précèdent j’ai traité des informations qu’il était nécessaire d’avoir sur la chaudière avant de commencer à faire les préréglages du brûleur gaz.

Maintenant nous allons voir les préréglages du brûleur gaz.

Table des matières

0      Avertissement.

1        Le brûleur à air soufflé.

1.1        Le Riello RS38.

1.2        La documentation technique du brûleur.

1.2.1        Les données techniques de base.

1.2.2        La description du brûleur.

1.2.3        La courbe des pertes de charge aéraulique du brûleur.

1.2.4        Le diagramme qui permet de déterminer la longueur de flamme.

1.2.5        Le tableau sur les pressions du brûleur.

1.2.6        La longueur de la tête de combustion.

1.2.7        Le réglage de la sonde d’ionisation et de l’électrode d’allumage.

1.2.8        Le réglage de la tête de combustion.

1.2.9        Le schéma électrique.

1.2.10     Le servomoteur.

1.2.11     Le diagramme de phase.

2        Divers renseignement.

3        Bilan de cette recherche d’information.

0 Avertissement.

Ce document n’est qu’une aide, un support pour les révisions des bases des sujets qu’ils traitent.

Il peut y avoir des erreurs et des inexactitudes, gardez toujours ça en tête.

Si vous voulez signaler des erreurs ou apporter des précisions vous pouvez  laisser un commentaire en bas de l’article.

 

Les ressources :

Le blog :

http://www.e-genieclimatique.com

sommaire

1         Le brûleur à air soufflé.

1.1        Le Riello RS38.

Après avoir traité la chaudière , on va voir le brûleur. Sur cette chaudière il y a d’installé le brûleur Riello RS38 (figure 8).

Chaudiére et bruleur RS38

On peut voir sur la plaque signalétique du brûleur différentes informations (figure 9).

Plaque signalétique RS38sommaire

1.2        La documentation technique du brûleur.

1.2.1     Les données techniques de base.

On lit que le modèle RS 38 de type 810T1 à une puissance en 2éme allure réglable de 440Kw maxi à 232Kw mini. Une puissance en 1ére allure dont le réglage minimum est de 105KW (cette valeur est une indication ce qui compte c’est de ne pas condenser dans le conduit cheminé).

Son combustible est le gaz naturel et on peut lire G20, ce qui veut dire Gaz H 20mbar.( ce qui signifie qu’on pourrait le raccorder directement au 20mbar, dans notre cas on passe par un régulateur de pression car on est branché sur une distribution gaz 300mbar).

On lit que la pression débit maxi dans la tête de combustion (Pbr, c’est le repère 8 de la figure 11 ) est de 6.6 mbar pour une pression foyer de 0mbar ( ce qui signifie que si j’ai une pression foyer de 3 mbar ma pression (Pbr) dans la tête de combustion pour une puissance maxi de 440Kw sera de 6.6 mbar + 3 mbar soit 9.6mbar soit 96mm de CE.

C’est un brûleur 1 ou 2 allures, et que son fonctionnement est intermittent, ça veut dire qu’il est nécessaire que le brûleur s’arrête une fois par 24h, c’est pour contrôler que le coffret de sécurité fonctionne toujours correctement, c’est le fabricant du coffret de sécurité qui l’impose.

La documentation nous apprend que le moteur du ventilateur est monophasé et qu’il consomme 600W et produit un bruit de 70dB.

Son transformateur d’allumage consomme au primaire 1A et il est alimenté en 230V, et que le secondaire fourni une tension de 8000V pour une intensité de 20mA.

sommaire

1.2.2     La description du brûleur.

Dans la notice technique on a en principe les vues détaillés du brûleur, la vue de dessus, la vue de côté, et la vue de derrière ou chaque élément est repéré. On porte une attention particulière sur la vis de réglage de la tête de combustion (3) ( c’est le réglage du ratio air primaire / air secondaire) , la prise de pression air (7), la prise de pression gaz (8) (Pbr) et le servomoteur (11).

sommaire

1.2.3 La courbe des pertes de charge aéraulique du brûleur.

Pertes de charge aéraulique

La chaudière Atlantic Guillot FBG350, pour une puissance flamme de 380KW, crée une perte de charge de 30daPa soit 3mbar (30mmCE). D’après la documentation technique du brûleur Riello RS38, lorsque je règle le débit gaz au brûleur pour qu’il développe une puissance calorifique de 380KW, son ventilateur peut alimenter en air une combustion de 380KW à conditions que  la perte de charge ne dépasse pas 6,2mbar .

On constate que le brûleur peut vaincre facilement les 3 mbar de perte de charge du circuit gaz de la chaudière car 6.2 mbar >3mbar.

On constate que le brûleur est à 86% de sa puissance maximum ce qui nous indique que le brûleur aura une bonne autorité sur la régulation de la chaudière.Cette notion d’autorité du brûleur sur la chaudière est très importante pour avoir une bonne  régulation avec des brûleur modulant.

Donc le brûleur est bien adapté à la chaudière.

sommaire

1.2.4    Le diagramme qui permet de déterminer la longueur de flamme.

sommaire

1.2.5 Le tableau sur les pressions du brûleur.

Lorsque le brûleur est en fonctionnement, les valeurs des pressions gaz qui sont dans le tableau, nous devrions les retrouver en fonctionnement. Par exemple pour une puissance flamme de 380KW nous devrions trouver une pression gaz dans la tête de combustion de 5.4mbar soit 54mm de CE (colonne d’eau) avec une pression foyer de 0mbar. En fonctionnement pour une puissance flamme de 380 KW nous devrions rajouter les 3 mbar de pression foyer soit 5.4+3 = 8.4 mbar.

 

Grâce à ce tableau, si on connait la pression gaz dans la tête de combustion, on connait approximativement la puissance développée. Pour cela il faut mesurer en (1) la pression gaz dans la chambre de combustion et soustraire la valeur de la pression qui règne dans la chaudière. Voir l’exemple RS28.

 


sommaire

1.2.6   La longueur de la tête de combustion.

Sur les brûleurs ils existent des têtes longues, des têtes demies longues et des têtes courtes. Le choix de la longueur de la tête dépend de la chaudière et plus particulièrement de l’épaisseur de sa porte et du réfractaire qui est placé dessus.

Il faut étudier la documentation de la chaudière ou appeler le constructeur pour faire le bon choix de la longueur de buse.

 

 

sommaire

1.2.7 Le réglage de la sonde d’ionisation et de l’électrode d’allumage.

On voit sur ce schéma la distance de la sonde d’ionisation par rapport au déflecteur ( accroche flamme), la distance de l’électrode d’allumage par rapport au déflecteur (accroche flamme). Pour ne pas avoir de problème à la mise à feu il faut contrôler ces valeurs sur la tête de combustion.

 

sommaire

1.2.8   Le réglage de la tête de combustion.

Sur le RS38, au niveau de la tête de combustion il faut  régler l’air secondaire avec la vis (4 A) et régler le gaz avec la bague (2 B).

Avec le diagramme C on détermine  le réglage de l’air et du gaz au niveau de la tête de combustion.

Pour une puissance flamme de 380KW on peut voir que sur le RS38 on tombe sur la valeur 4.2. Ce qui veut dire que je dois mettre la vis du réglage de l’air (4A) sur la quatrième encoche. Les valeurs vont de 0 à 6, 0 c’est le minimum d’air secondaire, et 6 c’est le maximum d’air secondaire.

Je règle la bague gaz (2 B) sur la valeur 4. Les valeurs vont de 0 à 6, 0 représente la valeur minimum de gaz, et 6 le maximum

 

 

Vidéo : Chaud86Riello RS38 fiche vidéo résumé rapide-réglage d’un brûleur gaz à air soufflé

 

Pour retirer la tête de combustion il suffit d’enlever la vis 1)(D) , ( cette vis sert aussi à la prise pression brûleur ), et de tirer la tête de combustion à l’extérieur du brûleur.

La documentation nous montre la ligne alimentation gaz dans son ensemble.

sommaire

1.2.9   Le schéma électrique.

La documentation du brûleur permet d’avoir le schéma électrique du brûleur, ce schéma servira pour le dépannage, si le brûleur ne fonctionne pas.

Voici le schéma électrique du brûleur, c’est un schéma multifilaire et je dirais en représentation topographique car en haut j’ai le coffret de sécurité, à droite j’ai le servomoteur et en bas j’ai la fiche européenne de raccordement du brûleur à la chaudière ( XP7 et XP4), de la fiche du multibloc gaz (XP6).

Ce type de schéma est illisible et incompréhensible car il est brut sans aucune explication et commentaire.

Pour que ce schéma soit intelligible il faut y apporter des annotations et commentaire, en utilisant les informations du diagramme de phase et du servomoteur. On verra ça dans la série d’article sur le dépannage.

Voici la suite du schéma électrique, c’est la partie à l’extérieur du brûleur c’est-à-dire ce qu’il y a au bout des fiches.

sommaire

1.2.10   Le servomoteur.

La documentation nous montre les cames en présences et leurs fonctions.

sommaire

1.2.11 Le diagramme de phase.

La possession du diagramme de phase est indispensable, il montre le fonctionnement dans le temps du brûleur, ce document est indispensable pour faire un dépannage raisonné et efficace.

sommaire

2.    Divers renseignement.

La prise pression brûleur (PBr).

L’ouverture brûleur.

Un aperçu de divers réglage pour des brûleurs gaz naturel.

sommaire

3        Bilan de cette recherche d’information.

Maintenant nous connaissons les valeurs de préréglage du brûleur.

Grâce à ces données nous pouvons :

  • nous préparer à la mise à feu.

Vidéo de l’article sur youtube avec quelques explications complémentaires.

Me soutenir financièrement dans la production des mes articles et de mes vidéos :

MERCI

Me suivre sur les réseaux sociaux :

Licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage desConditions Initiales à l’Identique 2.0 France

Prochain épisode : BG03 La première mise à feu, check list, prochainement…

sommaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • reglage bruleur gaz
  • schema bruleur gaz
  • comment regler un bruleur gaz
  • plaque signalétique chaudière
  • réglage d\un bruleur gaz
  • schéma multifilaire
  • fonctionnement bruleur gaz
  • reglage bruleur gaz industriel
  • regler bruleur gaz
  • réglage de bruleur gaz

À propos de Jean-Pierre MAZEL

Technicien de Maintenance en Génie Climatique et Technicien Frigoriste
Cette entrée a été publiée dans Bruleur gaz. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.