Froid13-Schéma électrique-Arrêt compresseur-Single Pump Down


Pour pallier le défaut de l’automatic pump down il y a le “single pump down” appelé aussi “arrêt par tirage au vide unique“.

Explication du fonctionnement single pump down.

Avertissement – Avertissement -Avertissement

Ce document n’est qu’une aide, un support pour les révisions des bases des sujets qu’ils traitent.

Il peut y avoir des erreurs et des inexactitudes, gardez toujours ça en tête.

Si vous voulez signaler des erreurs ou apporter des précisions, vous pouvez laisser un commentaire en bas de l’article.

Qr_CODE

VIDÉO YOUTUBE

Sommaire.

0 Introduction.

1 Le schéma de principe du circuit fluidique de l’installation.

2 Le principe du “Single Pump Down”.

3 Le schéma électrique de principe du “Single Pump Down”.

4 Observation du single pump down en vidéo.

5 Conclusion.

0 Introduction.

Pour éviter le redémarrage intempestif du compresseur suite à une remontée de la BP et donc pour éviter les courts cycles on utilise le câblage du single pump down.

1 Le schéma de principe du circuit fluidique de l’installation.

Voici le circuit frigorifique, il est comme pour l’automatique pump down. Il y a :

  • Le pressostat BP pump down qui contrôle la marche et l’arrêt du compresseur.
  • Le thermostat qui contrôle l’électrovanne sur la ligne liquide.

2 Le principe du “Single Pump Down”.

Le défaut de l’automatic pump down c’est qu’il n’empêche pas le compresseur de repartir si la BP remonte ( suite à une fuite par exemple sur l’électrovanne, un clapet) alors que le régulateur n’est pas en demande.

Pour empêcher cela, il faut modifier le câblage de l’automatic pump down en ajoutant un asservissement électrique par le biais d’un contacteur auxiliaire qui empêche le redémarrage du compresseur.

Le but est que le compresseur ne redémarre que quand le régulateur le demande et donc il faut que le pressostat BP pump down soit asservie au régulateur par le biais d’un contacteur auxiliaire.

Le fonctionnement : la machine est à l’arrêt et va démarrer.

La consigne n’est plus atteinte, le régulateur est en demande et ferme son contact (Th1). Il alimente le contacteur auxiliaire KA1 qui se ferme.

Le contacteur auxiliaire KA1 se ferme ainsi que ses contacts :

  • Un contact NO de KA1 se ferme et alimente l’électrovanne liquide et donc elle s’ouvre et elle autorise le passage du fluide frigorigène dans l’évaporateur. La BP commence à monter.
  • Un autre contact NO de KA1 se ferme et shunt le contact NO de KM2 qui est sur la ligne compresseur. Ce shunt est indispensable, car lorsque la valeur de  CUT IN du pressostat BP pump down va être atteinte, le shunt du contact NO de KM2 permet d’alimenter la bobine du  contacteur moteur KM2 qui alimente le compresseur.
  • Le contact NO de KM2 de la ligne compresseur se ferme, c’est un contact d’auto maintient. Il est shunté par le contact NO de KA1.
  • Le contact NC de KM2 sur la ligne résistance de chauffe du carter s’ouvre et coupe l’alimentation de la résistance et donc elle ne chauffe plus.

Le fonctionnement : la consigne est atteinte, le compresseur va s’arrêter.

La consigne de température est atteinte, le contact NO (Th1) du régulateur qui était fermé s’ouvre. Le contacteur auxiliaire KA1 n’est plus alimenté et il s’ouvre à son tour ainsi que tous les contacts de KA1 :

  • Le contact NO de KA1 qui alimentait l’électrovanne liquide, comme il est ouvert, il ne l’alimente plus et l’électrovanne se ferme, empêchant le fluide frigorigène de circuler.
  • Le contact NO de KA1 qui shuntait le contact NO de KM2 sur la ligne compresseur , comme il est ouvert , il ne le shunt plus.
  • Et c’est grâce au contact NO de KM2, son auto-maintient, que le compresseur peut continuer à fonctionner pour faire le tirage au vide de la BP.

Le compresseur fonctionne, aspirent les vapeurs côté BP, la pression chute car l’électrovanne bloque l’arrivé du fluide frigorigène. Lorsque la valeur de déclenchement du pressostat BP pump down est atteinte, le contact s’ouvre et la bobine de KM2 n’est plus alimentée, donc le compresseur s’arrête.

Comme KM2 est ouvert, il retrouve sa position de repos, le contact NO de KM2 sur la ligne compresseur qui était fermé s’ouvre. Et c’est là où il y a la valeur ajoutée du single pump down. Car à ce moment la , si la BP remonte jusqu’a la valeur de CUT IN du pressostat BP pump down, le contact va se fermer, MAIS le contacteur KM2 qui contrôle le compresseur ne se fermera pas, car l’alimentation est coupée à cause du NO de  KA1 qui est ouvert et qui est contrôlé par le régulateur, et bien sûr le contact NO de KM2  ne peut être qu’ouvert car KM2 n’est pas alimenté ( ce contact NO de KM2 est un auto-maintient).

Le compresseur ne peut pas redémarrer même si la valeur de CUT IN est atteinte, c’est le régulateur qui commande.

Lorsque KM2 retrouve sa position de repos, le NC de KM2 se retrouve à l’état initial et alimente la résistance de carter du compresseur.

3 Le schéma électrique de principe du “Single Pump Down”.

Voici le schéma électrique du “single pump down” de base.

4 Observation du single pump down en vidéo.

Rien de tel qu’une vidéo pour voir et comprendre le fonctionnement du single pump down.

Vidéo : Froid47-Single Pump Down et Single Pump Down amélioré-présentation

5 Conclusion.

Le schéma “single pump down “de base a un problème, il ne prend pas un compte un cas de figure.

Lorsque la machine est en fonctionnement, que la consigne n’est pas atteinte et qu’il y a une fuite de fluide frigorigène, la puissance frigorifique de la machine diminue et la température de consigne ne peut plus être atteinte. Le compresseur marche tout le temps.

Mais au bout d’un moment, la BP va chuter et elle va atteindre la valeur de déclenchement du pressostat BP pump down ce qui va couper le compresseur.

Mais comme la consigne n’est pas atteinte, le régulateur est en demande, dès que la valeur de CUT IN est atteinte, suite à la remonté de la BP le compresseur repart. Car quand le compresseur s’est arrêté, il n’y a pas eu de tirage au vide ce qui fait que la BP peut remonter. Voila ce que ça peut faire que ça coupe sens tirage au vide, la BP remonte à 6min 04 dans la vidéo.

Vidéo : Froid-Observation de l’évolution des pressions HP et BP en fonctionnements

Quand la BP remonte, elle atteint de nouveau la valeur CUT IN le compresseur redémarre fait chuter la BP et recoupe, etc… Le compresseur fait des courts cycles. Ce qui au bout d’un certain temps peut détruire le compresseur plus ou moins vite suivant sa puissance.

Il faut faire encore des modifications de câblage. Ça sera le single pump down amélioré ou la version 2. Mais ça, c’est pour le prochain article.

 

Abonnez-vous au blog (en haut à droite) et à la chaîne YouTube pour être tenu au courant de la publication du prochain article et des prochaines vidéos.

N’oubliez pas de voter si vous aimez. ( Pouce vert sur YouTube et +1 pour Google+).

Vous pouvez aussi suivre le blog sur Google+ ,Twitter , le flux RSS.

Twitter : https://twitter.com/egenieclim
Google+ : https://plus.google.com/114588419068487199816
Facebook : https://www.facebook.com/egenieclimatique

MERCI

Licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage desConditions Initiales à l’Identique 2.0 France

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • single pump down
  • pump down unique
  • tirage au vide unique
  • schema electrique regulation pump down
  • schema pump down unique
  • schéma électrique single pump down
  • schema electrique regulation chambre froide
  • pump down automatique
  • schema single pump down
  • single pump down amélioré

À propos de Jean-Pierre MAZEL

Technicien de Maintenance en Génie Climatique et Technicien Frigoriste
Cette entrée a été publiée dans Frigoriste, Machine frigorifique à détente directe, Schémas électriques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Froid13-Schéma électrique-Arrêt compresseur-Single Pump Down

  1. madi dit :

    super ,et a chaque fois vous nous laissez sur la faim (ca va mais on peut faire mieux)

    • Jean-Pierre dit :

      Eh bien quand je dis que ça sera pour le prochain article c’est parce que rien n’est encore fait comme les plans électriques, la structure de l’article etc…

      Voila, mais des articles qui tournent autour de l’électricité froid je vais en faire quelques un cette année, c’est sur et j’aimerai bien me faire la main sur une “centrale froid”.

  2. Ouchene dit :

    Bonjour J pierre, J’ai un profil de physicien, Cela fait plus de 20 ans que je suis dans l’electricité industrielle et le rebobinage et pas moin de cinq ans je m’interresse à la dynamique de la chaleur, J’ai appris par la lecture et la pratique.
    J’habite Annaba en Algerie et je ne sais pas comment rester en contact et m’abonner .
    Merci de ta comprehenssion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>