Formation TIMECA TMCVC – Technicien d’Intervention et de Maintenance Energétique en Conditionnement d’Air – Technicien de Maintenance en Chauffage Ventilation et Climatisation-AFPA

01_TIMECAAujourd’hui je vais vous parler de la formation pour adulte de Technicien d’intervention et de Maintenance Énergétique en Conditionnement d’air aussi connu sous le nom de TIMECA. Cette formation a changé de nom elle s’appelle maintenant : Technicien de Maintenance en Chauffage Ventilation et Climatisation (TMCVC).

Les personnes qui sont sorties du système scolaire, donc des adultes qui travaillent ou qui sont aux chômages me posent régulièrement la question : quelle formation faire pour trouver du travail dans le domaine du génie climatique ?

 NOTE : l’AFPA change régulièrement le nom de certaine formation pour une histoire de marketing. La formation TIMECA (Technicien d’Intervention et de Maintenance Energétique en conditionnement d’air) a changé de nom et s’appelle la formation TMCVC (Technicien de Maintenance en Chauffage Ventilation et Climatisation)

afpa-technicien-de-maintenance-en-chauffage-ventilation-et-climatisation-tmcvc-timeca-formation

Le génie climatique c’est quoi ?

Pour moi le génie climatique, c’est contrôler une ambiance dans une pièce, dans une salle, dans un bâtiment. On veut contrôler par exemple une température ce qui est le cas le plus classique. La production ECS (Eau Chaude Sanitaire) en fait partie.

Il y a plusieurs niveaux de contrôle :

L’hiver on va chauffer un bâtiment, donc on va apporter de la chaleur dans ce bâtiment pour compenser les déperditions thermiques avec l’extérieur et maintenir les salles de ce bâtiment à une certaine température, par exemple à une température d’ambiance de 21°C en journée (le mode confort) et la nuit à 19°C ( le mode réduit) pour faire des économies d’énergies. Cette chaleur  proviendra dans 80% des cas d’une chaufferie qui peut utiliser différentes sources d’énergie comme le gaz, le fioul, la biomasse (bois). La chaufferie c’est la production de la chaleur et cette chaleur sera transportée par de l’eau , de l’eau surchauffée, de la vapeur. Dans les structures petites et intermédiaires on peut avoir des petites chaufferies, mais aussi des PAC et du DRV (VRV) voir même des climatiseurs réversibles monosplit ou multisplit.

L’été on va refroidir un bâtiment, donc extraire de ce bâtiment la chaleur pour que l’ambiance soit supportable pour travailler par exemple. Dans les grosses structures, ce sont les groupes d’eau glacés qui produisent de l’eau froide qui passe dans un échangeur qui se trouve dans la pièce à refroidir et qui absorbe la chaleur. Dans les structures petites et intermédiaires on peut avoir des climatiseurs monosplit, multi split, et DRV (VRV). On peut aussi avoir un groupe à absorption (eau / bromure de lithium) couplé à un brûleur gaz ou une chaufferie biomasse.

Ce sont les deux premiers niveaux de contrôle ce que l’on peut appeler le chauffage et la clim dans le langage courant.

Après il y a le contrôle plus poussé de l’ambiance, on va entrer dans le traitement de l’air:

-on va contrôler le taux d’humidité dans l’air (l’hygrométrie). On peut humidifier ou déshumidifier l’air.

-on va contrôler la pression qui règne dans la pièce par exemple dans les salles blanches. Dans les hôpitaux il y a de petites salles blanches qui peuvent être en surpression ou en dépression suivant ce qui se fait dedans. On peut augmenter ou diminuer cette pression.

En principe lorsqu’une pièce est en surpression c’est pour que l’air extérieur qui proviendrait des pièces adjacentes potentiellement contaminées par des germes et poussières n’entre pas dans la salle blanche. Pour éviter les contaminations.

Et lorsqu’une pièce est en dépression, c’est parce que les émanations du  produit qui est à l’intérieur sont potentiellement dangereuses. S’il y a une fuite de ce produit, il n’y aura pas contamination des pièces adjacentes, car la pièce  où se trouve le produit est en dépression.

-On va contrôler la qualité de l’air par le biais d’une sonde CO2/COV. On peut réguler le niveau de CO2/COV dans une ambiance, par exemple mettre une consigne de 1100ppm de CO2/COV. Si cette consigne est dépassée, il y aura plus d’air neuf (air extérieur) qui rentrera dans la salle.

-On va filtrer l’air par le biais de filtre, il y a plusieurs niveaux de filtration suivant ce que l’on veut faire.

La centrale de traitement d’air.

Le contrôle poussait ce fait par le biais de centrale de traitement d’air ( CTA ). C’est une machine ou d’un coté entre l’air brut et d’un autre coté sort l’air, mais traité. Dans une CTA il y a plusieurs échangeurs que l’on appelle batterie froide, batterie chaude, il y a un ou plusieurs registres d’air actionné par des servomoteurs et contrôler par un régulateur ou une GTC / GTB (la supervision).

 Les compétences.

Pour intervenir sur ces systèmes, il faut des compétences larges plus ou moins poussées suivant la criticité de l’installation sur laquelle vous allez intervenir. Par exemple lorsque l’on intervient sur une panne de chauffage dans un établissement scolaire ou dans un hôpital on n’a pas la même pression, les délais d’intervention sont beaucoup plus courts pour un hôpital et si vous n’avez plus de chauffage par exemple au service réanimation, vous aurez une très forte pression sur vous.

Il faut des compétences en :

  • Électricité
  • Chauffage
  • Hydraulique
  • Froid/Climatisation
  • Aéraulique
  • Régulation/Supervision/GTB-GTC
  • Méthode de travail (organisation, gestion du temps , dépannage, gestion du stress)
  • Gestion de l’énergie (le P1 et conduite des installations)
  • Communication

 La formation.

Actuellement ce qui m’intéresse dans le génie climatique, c’est la conduite des installations (gestion d’énergie, gestion du P1) et la maintenance (corrective, préventive)

La formation TIMECA Technicien d’Intervention et de Maintenance Énergétique en Conditionnement d’air me semble la plus adaptée, car on y voit le chaud et le froid. Vous verrez les bases pour “survivre” techniquement dans le génie climatique. La formation dure 10 mois.

Au cours de cette formation, vous passerez l‘habilitation électrique BR et surtout l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes de catégorie 1.

Avec ça et si vous habitez dans une grande agglomération,  les “grosses boîtes” du secteur (qui sont partout en France), vous laisserons probablement votre chance. Par contre sans l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes vous resterez à pôle emploi et c’est du vécu.

Voici le lien pour voir le programme de la formation : TIMECA programme

En 10 mois vous ne pourrez pas traiter tous les sujets à un niveau avancé, mais vous aurez les bases pour pouvoir aller plus loin, il vous faudra après acheter, en commande groupée, la réduction est très intéressante, le livre “le manuel du dépanneur 6e édition” de Kotza et “Les bases du froid 5e éditions” de Francis Cabeza. Je rajoute aussi le livre “La technique des brûleurs à air soufflé” de Cuenod et le livre “Mise en service , réglage, aide au dépannage des brûleurs fioul et gaz” de Philippe LEGOURD. Je me sers régulièrement de ces livres.

A la fin de cette formation vous passerez l’examen et si vous réussissez vous aurez le titre professionnel de Technicien d’Intervention et de Maintenance Énergétique en Conditionnement d’Air. C’est un titre de niveau 4.

Un peu de lecture : le référentiel emploi activités compétences du titre professionnel TIMECA

Pour entrer en formation à l’AFPA.

Pour entrer en formation à l’AFPA il y a 3 voies :

  • Par pôle emploi si vous êtes chômeur de catégorie 1 (qui ne travaille pas).
  • Par l’alternance.
  • Par un congé individuel de formation, le CIF si vous êtes salariés en CDI ou en CDD, ou si vous êtes intérimaire.

Par la voie de pôle emploi, je vous conseille d’aller voir le pôle emplois de votre ville et d’avoir de la chance.

Par l’alternance.

L’alternance permet d’acquérir des compétences professionnelles en entreprise  et d’acquérir les compétences techniques en centre de formation. L’alternance est un mode de formation alliant théorie en centre de formation et pratique en entreprise.

Il existe le contrat d’apprentissage pour les moins de 26 ans et pour les autres il y a le contrat de professionnalisation. Il n’y a pas de limite d’age pour suivre une formation en alternance. L’alternance permet de trouver un travail plus facilement, car l’entreprise qui vous a sélectionné,en principe, vous garde à la fin de la formation en alternance, si ça c’est bien passé. Prendre un stagiaire en alternance est un investissement pour l’entreprise.

En région parisienne, les entreprises qui recherchent des stagiaires font régulièrement appelle à l’AFPA de Lardy pour la formation TIMECA et autres. Le stagiaire qui est en formation en alternance pour la formation TIMECA passera 910h en centre de formation (à l’AFPA) et 1470h en entreprise. Les entreprises qui recherchent des stagiaires en alternance pour TIMECA préfèrent les gens qui ont un profil électrotechnicien (scolaire ou expérience professionnelle), c’est à dire d’avoir les bases en électricité.

La prochaine formation de TIMECA en alternance à l’AFPA de Lardy aura lieu du 06 octobre 2014 au 22 janvier 2016.

Vous pouvez contacter Marianne THIEBAUT de l’AFPA de Lardy pour avoir plus de renseignements au 01 60 82 80 66 ou par mail : marianne.thiebaut@afpa.fr

La voie la plus simple pour entrer en formation est le CIF, il faut savoir que lorsque vous travaillez votre employeur cotise pour la formation, c’est obligatoire il n’a pas le choix. Le CIF permet de suivre une formation, tout en restant salarié dans l’entreprise et  en gardant son salaire hors les primes. C’est le FAFTT ou le Fongecif qui paye la formation et qui paye votre salaire.

Si vous êtes intérimaire.

Moi même j’ai fait un CIF intérimaire lorsque j’étais intérimaire avec le FAFTT, il y a de cela quelques années. Pour faire une demande de Congé Individuel de Formation il faut avoir les droits.

Il faut principalement avoir fait 1600 heures de travail en intérim au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire qui va signer votre autorisation d’absence. Si vous avez les droits vous pouvez demander au FAFTT le dossier à remplir pour faire la demande de CIF. Attention prenez grand soin quand vous remplissez ce dossier pour expliquer pourquoi vous voulez faire cette formation, votre motivation, quand j’ai fait le mien j’ai mis une semaine pour rédiger ce dossier. Après le dossier, passe en commission.

Voici le lien de la page du FAFTT qui explique le CIF intérimaire : le lien

Voici le lien du document : CIF intérimaire mode d’emploi

Si vous êtes en CDI

Lorsque vous êtes en CDI vous pouvez demander un CIF au Fongecif de votre région.

Il vous faut justifier de 24 mois d’ancienneté dans l’entreprise où vous travaillez. Votre employeur peut refuser, mais pas plus de 2 fois.

Voici le guide pratique du CIF CDI pour la région Ile de France : le CIF CDI

Si vous êtes en CDD

Comme pour le CDI vous pouvez demander un CIF au Fongecif de votre région.

Il vous faut justifier 24 mois d’activité salariée dans le secteur privé, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs, ou non sous CDD au cours des 12 derniers mois précédent la fin du dernier CDD.

Voici le lien du guide pratique du CIF CDD pour la région Ile de France : le CIF CDD

Quel centre de formation ?

Pour faire une formation de qualité, il faut trouver un centre de formation qui dispose du matériel nécessaire (brûleur, chaudière, PAC, régulateur, banc hydraulique, etc…) pour pratiquer dessus, c’est la première chose importante, mais ce n’est pas suffisant.

La deuxième chose très importante c’est le formateur, le formateur doit tenir la route. Si le formateur ne tient pas la route, vous sortirez de la formation en étant frustré, déçu ,énervé. Car lorsque vous avez utilisé un CIF,  il y a un délai de carence de 5 ans pour  faire une autre  demande de CIF et vous n’êtes plus prioritaire. De plus suivre une formation coûte de l’argent (vous perdez vos primes ,astreinte, salissure, les heures supplémentaires etc) et ça prend beaucoup de temps.

Suivre une formation est un investissement.

Je connais le centre de formation de l’AFPA qui est à Lardy dans l’Essonne (la région parisienne). Et je connais le formateur qui fait la formation TIMECA (Technicien d’intervention et de Maintenance Énergétique en Conditionnement d’air) et il tient la route , Mr Kaci HADJALI, il a été mon formateur en TMET (Technicien de Maintenance des Équipements Thermiques) à Lardy.

La prochaine formation TIMECA aura lieu du 01-09-2014 au 07-05-2015.

Vous pouvez contacter Marianne THIEBAUT de l’AFPA de Lardy pour avoir plus de renseignements au 01 60 82 80 66 ou par mail : marianne.thiebaut@afpa.fr

Et si vous voulez des informations complémentaires sur la formation TIMECA vous pouvez contacter l’AFPA de Lardy au 01 60 82 80 44 et demander le formateur Kaci HADJALI.

En conclusion.

Si vous êtes intéressé par la formation, déplacez vous pour voir le formateur et le centre de formation pour avoir une idée claire des choses, des tenants et des aboutissants de la formation, voir le feeling avec le formateur, prenez rendez-vous avec le formateur, en principe, ça ne pose pas de problème à l’AFPA.

L’AFPA ce n’est pas l’éducation nationale, pour les gens qui n’ont connu que l’éducation nationale, ça peut être extrêmement perturbant, car on vous laisse une grande autonomie, c’est-à-dire qu’il n’y aura personne derrière vous pour voir si vous travaillez ou pas. Et si vous bloquez sur un dépannage et bien il va falloir creuser et souvent seul pour trouver la solution, si vous devenez technicien itinérant ou posté dans le génie climatique vous interviendrez seul en dépannage. En dernier recours vous aurez votre téléphone professionnel  pour appeler un collègue, le constructeur, etc…et quand vous ne savez pas il y a toujours google, le manuel du dépanneur 6e édition de kotza…il n’y a pas longtemps je me suis servi du manuel du dépanneur pour le moteur Dahlander (vieille CTA 2 vitesses) , pour sa commande et sa puissance  en autoformation, comme un grand :)

Si vous êtes en CDI , en Intérim, ou en CDD et que vous végétez dans votre entreprise, ou pour les vieux chauffagistes qui veulent se mettre à niveau pour maintenir leur employabilité avec les équipements modernes (comme le RLU, RMU, RMK, RMH de Siemens) et se mettre au froid, le CIF est la solution.

Quelques photos de la formation de TIMECA à LARDY.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • timeca
  • formation timeca
  • fonctionnement pump down
  • comment régler un volet d air sur un brûleur grosse puissance
  • formation timca
  • test electricité afpa niveau 4 pour technicien de maintenance froid industriel
  • schéma sondeur
  • thiebaut marianne afpa
  • test afpa technicien conditionnement d\air
  • formation systeme energetique et climatique a l afpa

À propos de Jean-Pierre MAZEL

Technicien de Maintenance en Génie Climatique et Technicien Frigoriste
Cette entrée a été publiée dans Frigoriste, Technicien de Maintenance des Équipements Thermiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

27 réponses à Formation TIMECA TMCVC – Technicien d’Intervention et de Maintenance Energétique en Conditionnement d’Air – Technicien de Maintenance en Chauffage Ventilation et Climatisation-AFPA

  1. alvin dit :

    slt a tous,et nous qui somme loin,comment on va faire

  2. faissal dit :

    bonjours je suis fayçal d’Algérie je suis un ingénieur en genie climatique est ce que je peut faire cette formation
    Est-il possible pour les étrangers de participer à cette formation ?
    Si je peux participer Je J’espère que vous me donnerez les informations nécessaires pour l’inscription est mon Email d-faissal@hotmail.fr
    En attente de votre réponse veuillez agréer me salutation
    merci

  3. Ping : Formations | Pearltrees

  4. Alban dit :

    Bonsoir,
    Merci pour l’article.
    Je suis actuellement en formation ITS a l’afpa de Blois. Je cogites a faire une formation complémentaire dans la foulée. Mais je ne sait pas trop sur quoi me basé pour choisir entre TMSE, TISEC, TMET, TMCC, TIMECA.
    Des idees ?
    Merci.
    A.6

  5. Alban dit :

    Moi c’est juste que ça ne colles pas du tout dans le centre ou je suis, ni avec le formateur, j’en suis rendu a me demander si je continu a chaque fin de semaine … Ou si je stop pour reprendre en alternance a la rentrée.
    Tiens j’ai une question qui n’est pas en rapport direct mais je ne trouves la réponse nul part…
    Sait-tu si on a le droit a ses propres outils a l’examen du titre ? (Perfo, cintreuse, niveau laser, et cetera).

    • Si tu arrives à la fin de la formation, autant allé jusqu’à l’examen…ça reste dure d’entrée en formation. Lors de l’examen en MDF (monteur dépanneur frigoriste) on avait le droit, si on le voulait, d’amener son outillage. Moi perso, je travaillais avec mes tournevis et pince coupante etc d’électricien indus. Un autre collègue avait amené sa viseuse etc…

      • Alban dit :

        Pour l’entrée en formation je suis bien placé pour le savoir, j’ai changé de région pour trouver une place conventionné.
        Justement il me reste jusque fin Octobre (moins 1 mois en entreprise), c’est la ou le bâts blesse, je vais trouver le temps long dans ce climat …
        D’un autre côté ça me repousse d’un si je stop pour aller en apprentissage…
        Dilemme.
        Par contre j’ai l’impression que pour TMCC il n’y a que l’AFPA qui prépare.
        TMSEC a l’air d’être l’équivalent en LP ou en GRETA.

        Je ne trouves

        • J’ai fait vite fait une recherche sur google et TMSEC se rapproche plus de TIMECA. Le problème de l’éducation nationale c’est que c’est trop scolaire, c’est bon quand tu es très jeune…pour le terrain il vaut mieux faire TMCC si tu veux faire du particulier. Après les conseilleurs ne sont pas les payeurs ,si tu as une opportunité avec TMSEC saisi la.

          EN principe si tu fais un stage conventionné avec la région, tu as signé un contrat et il me semble que si tu quittes la formation sans raison valable la région peut de demander de rembourser ce qu’elle a payé pour toi, et les sommes peuvent être très grandes.

          Si tu es hébergé à l’AFPA, et si dans l’hébergement tu as des gens à problème (alcool, etc) ça peut être très dur, j’ai connu ça, le bordel jusqu’à 2h matin en semaine. Ce n’est pas une super ambiance pour bosser.

          Après l’ambiance de la section, tout dépend des objectifs des gens en formation…s’il y a trop de touriste, la formation peut devenir compliquée…ce n’est pas parce que des collègues stagiaires glandent que tu dois glander ou te décourager, ce qui est bien à l’AFPA c’est que tu peux bosser , même si ça glande pendant 2 heures à la machine à café…moi c’est ce que je faisais, s’il le fallait, j’avançais seul…après comme tu viens d’une autre région, après la formation tu ne verras plus ces gens…et tu auras les compétences de l’installateur thermique et sanitaire et ceux qui ont glandé, risque d’avoir de mauvaise surprise sur le marché du travail, et ils pleurnicheront…c’est la faute des autres…et bien fallait pas glander en formation.

  6. HADJ ALI dit :

    Bonjour Mazel,
    Je voudrai compléter ma formation d’ingénieur thermique et énergie par un diplôme de technicien en maintenance en génie climatique, qui touchent à la fois au chauffage et la climatisation de moyenne et grande puissance.
    j’aimerai savoir parmi les différentes formations que vous avez citer ci dessus (TMSEC, TMCC,TMET, TIMECA..) laquelle qui correspond au mieux à mes attentes.
    le but de cette formation, afin de pouvoir intervenir sur des chantier et de comprendre les installations, suivre les travaux d’installations, pouvoir faire un diagnostique sur une installation, effectuer de la régulation.
    Car durant mon stage en bureau d’études thermiques et fluides, je fais des bilans thermiques pour déterminer les puissances de chauff et de clim à installer, mais par contre je ne peut pas intervenir sur le terrain car je ne comprend rien du tout sur les installations.
    MERCI D AVANCE POUR VOTRE AIDE

    • Je dirais TIMECA pour le côté brûleur et le côté froid comme les groupes d’eau glacée, appelle l’afpa de Lardy pour avoir des informations complémentaires, demande le formateur Kaci il fait cette formation (en principe), il répondra précisément à tes questions. Quelque chose qui est très important, pendant une formation c’est la sélection de l’entreprise pour effectuer le stage, on ne se rend pas compte qu’avec un mauvais stage en entreprise (stage qui ne correspond pas à tes attentes techniques) on peut passer après à côté d’offres d’emplois intéressantes après avoir fini la formation.

  7. attoumani dit :

    bonjour a tous voila j’ai fait une demande d’inscription pour la formation TIMECA
    et j’ai mon RDV mobilité géografique le 4 oct je voudrais savoir ce qui a exactement dans
    les teste car sa fait 3 moi je m’entraine sur la logique mais ya plein de sujet que j’ai peur de passé a coté des vrais sujet
    merci d’avance

    • il y a plus de 6 ans j’avais fait les tests psychotechniques, il y a avait eu aussi des tests de math et de physique mais ça remonte à pas mal d’année maintenant. Peut être qu’aujourd’hui c’est différent. Le plus important c’est l’entretien, il faut montrer que l’on est déterminé à faire cette formation il ne faut pas y aller avec des “eeuuuu” ou “je ne sais pas” etc… après quand c’est la région qui finance ta formation (si tu es au RSA) les tests de sélections sont , je vais dire plus laxiste.

  8. Simon dit :

    Bonjour Jean-Pierre,

    J’hésite actuellement à faire la formation de TECHNICIEN INSTALLATEUR EN CHAUFFAGE, CLIMATISATION, SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES de l’AFPA (TP de niveau IV (bac technique) de technicien/ne installateur/trice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables).

    Je précise que cela serait une totale reconversion car j’ai des connaissances dans le bâtiment mais aucune dans les domaines de l’électricité ou de la plomberie. Mon problème c’est que j’hésite entre l’installation et la maintenance mais j’aimerais avant tout pouvoir trouver du travail en sortie de formation et me sentir vraiment utile. Comme Alban plus haut, aimant le travail manuel et bien fait, j’ai le sentiment (peut-être erroné) qu’il serait bien de commencer par l’installation et pourquoi pas après évoluer vers la maintenance, es-tu d’accord avec ça ou l’inverse est envisageable aussi ? Les formations en maintenance donnent-elles d’office les compétences en installation peut-être ? J’essaye de comprendre le plus possible en ce moment les conditions de travail de l’installation comparé à celles de la maintenance afin de faire mon choix d’orientation et je suis preneur de tes observations/conseils sur ce sujet.

    Pourrais-tu m’expliquer également la différence entre ces deux formations stp :

    – Technicien/ne d’intervention en froid commercial et climatisation (AFPA niveau IV)
    – Technicien/ne d’intervention en froid industriel (AFPA niveau IV)

    Elles me semblent très similaires.

    Ensuite si je comprends bien, les deux formations ci-dessous se ressemblent sauf que :

    TIMECA = orienté grosses installations.
    TMCC = orienté petites installations.

    Merci d’avance pour tes lumières Jean-Pierre !

    • Salut, mon avis, si tu peux commencer par l’installation ça sera un très très gros plus , plus tard pour ta polyvalence, et puis c’est plus facile de trouver du travail en tous cas en intérim dans un premier temps pour faire de l’expérience professionnelle. Quand tu fais une formation maintenance tu ne fais pas d’installation malheureusement sur le terrain lorsqu’il faut changer des vannes etc d’assez gros diamètre c’est une galère sans nom, parce que tu n’as jamais fait, tu ne sais pas comment faire et que dans le monde moderne tu travailles très souvent seul car c’est moins cher. Par exemple moi je suis incapable de faire un piquage sur de l’acier, reprendre un bout de canalisation pourri etc…après en entreprise tu n’apprendras pas ces choses là, il n’y pas le temps et l’argent pour ça. En maintenance froid commercial , si tu n’as jamais fait d’installation tu vas galérer comme un fou lorsqu’il va falloir faire certaine intervention sur le circuit frigorifique (les diamètres sont très gros et tu ne vois pas ça en formation et quand tu dois intervenir dessus tu as méchamment la pression).

      Les formations maintenances ne donnent AUCUNE COMPETENCE en INSTALLATION.

      La différence entre Technicien/ne d’intervention en froid commercial et climatisation (AFPA niveau IV) et Technicien/ne d’intervention en froid industriel (AFPA niveau IV) c’est que le gars qui a fait le froid indus peut travailler dans l’indus (froid de puissance, NH3) et intervenir dans le froid commercial et climatisation alors que le gars qui fait Technicien/ne d’intervention en froid commercial et climatisation ne peux faire que du froid commercial et clim. Si tu as l’énergie et la volonté la formation Technicien/ne d’intervention en froid industriel (AFPA niveau IV) est plus complète, mais tu vois les choses plus vite donc il faut beaucoup travailler pour tout enregistrer par contre pour la recherche d’emploi si tu arrives à te faire de l’expérience professionnelle tu auras plus le choix.

      Pour les conditions de travail les deux peuvent être merdique ça dépend des entreprises et clients. Le gros point négatif de la maintenance c’est l’astreinte et que souvent les boîtes veulent embaucher des gens avec de l’expérience et l’intérim, ça marche très moyen, par contre quand tu fais du correctif il peut y avoir de l’action , alors que pour l’installation l’intérim ça marche donc on peut se faire vite de l’expérience pro et il n’y a pas d’astreinte par contre le boulot et vite répétitif et donc ça peut devenir vite chiant.

      TIMECA = orienté petite , moyenne et grosse installations.
      TMCC = orienté petites installations

      Après au niveau salaire, la tendance est le nivellement par le bas : concurrence déloyale (travailleurs détachés qui casse les prix des chantiers à cause de l’Europe et qui fait beaucoup de mal à beaucoup d’entreprise française et aux salariés)

  9. Simon dit :

    Jean-Pierre, déjà avant tout merci pour ta réactivité et le contenu de ta réponse.

    Je pense d’après ce que tu me dis que j’ai tout intérêt à commencer dans l’installation, pour avoir de solides bases, avoir plus de chances de trouver du travail en sortie de formation et ainsi pratiquer, accumuler de l’expérience professionelle (intérim/CDD…), je verrai par la suite si la maintenance se retrouvera sur mon chemin un jour. Je ne pense donc pas passer à côté de quelque chose en optant pour cette formation.

    Par contre ce que tu dis soulève un problème j’ai l’impression, c’est que toutes ces formations de maintenance ne suffisent pas pour convaincre un employeur de nous embaucher par la suite sans expérience significative, alors qu’en installation il y a plus de chances à priori.

    Merci encore.

    • c’est parce qu’en installation tu travailles rarement seul alors qu’en maintenance tu es pratiquement tout le temps seul donc il faut être autonome c’est pour ça que beaucoup d’employeur demande plusieurs années d’expériences MAIS quand ils ne trouvent personne ils n’ont pas le choix de prendre des gens avec peu d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>