DepFroid06-Entraînement au dépannage sur une chambre froide négative

Dans cet exercice d’entraînement au dépannage d’une chambre froide négative, j’aide un collègue.

La machine est à l’arrêt, un voyant défaut est allumé. Le compresseur à un régulateur de pression de démarrage type KVL.

 

Avertissement

Ce document n’est qu’une aide, un support pour les révisions des bases des sujets qu’ils traitent.

Il peut y avoir des erreurs et des inexactitudes,
gardez toujours ça en tête.

Si vous voulez signaler des erreurs ou apporter des précisions,
vous pouvez laisser un commentaire
en bas de l’article.

Qr_CODE

VIDÉO YOUTUBE

Les premières constatations.

Le compresseur est à l’arrêt, l’ouverture de la porte de l’armoire électrique montre que le régulateur est bien alimenté et qu’il indique une température de 15°C dans la chambre froide.

Le voyant défaut sur la porte de l’armoire est allumé ce qui indique que la chaîne de sécurité est ouverte ( c’est le schéma électrique du montage 3 ) . On constate que les disjoncteurs moteur magnéto-thermique (GV2) n’ont pas disjoncté.

On constate que le contacteur auxiliaire KA1 n’est pas collé, donc la chaîne de sécurité est bien ouverte.

Comme les GV2 sont bien fermés on contrôle la commande du pressostat HBP sécurité (pressostat mixte KP15). Le conducteur en entrée HBP a bien une tension de 230V par contre on constate qu’au retour du HBP, sur le bornier, il y a 0 V. Donc soit le pressostat HBP sécurité  a déclenché ou soit il y a un problème de connexion.

NOTE : le pressostat mixte KP15 contient 2 pressostats, sur ce montage il est utilisé en pressostat de sécurité, c’est a dire qu’en dessous d’une valeur basse au pressostat BP et au-dessus d’une valeur haute au pressostat HP, le contact de commande qui est commun au pressostat BP et HP va s’ouvrir et donc comme il est inséré en série dans une chaîne de sécurité, il va ouvrir la chaîne de sécurité et arrêter le compresseur. Le pressostat mixte (ou combiné) peut être aussi utilisé en tant que pressostat BP pump down et HP sécurité.

Le contrôle des connexions du pressostat sont correctes. Il reste à contrôler le manque de pression.

Je contrôle le BP avec la palette de test du pressostat HBP comme on peut le voir sur la photo, c’est sur le côté gauche, en haut du pressostat, il y a marqué TEST.

Lorsque l’on manipule cette palette en effectuant un mouvement du bas vers le haut, si la palette bouge , ça signifie que la pression du côté de la palette est inférieur à la valeur de réglage du pressostat, ici, je teste le coté BP.

Ici la palette bouge bien du bas vers le haut, comme ce pressostat HBP sert de sécurité, la valeur de coupure du BP est réglé à 0,2 b. Donc je sais que je suis sous 0,2b et c’est donc pour ça que ma chaîne de sécurité est ouverte, il n’y a plus assez de pression.

Je fais le même test sur le pressostat BP pump down et j’ai le même résultat, le pressostat n’est pas sous pression.

On branche le manifold sur les vannes de service du compresseur.

On contrôle la position de la vanne de service de la bouteille liquide au cas ou elle aurait été en siège avant (cale avant). La vanne de service est bien en siège arrière (cale arrière).

J’envoie du fluide de la HP vers la BP par le biais du bypass du manifold pour mettre en pression la BP .

On entend parfaitement le clique, la bascule du contact du pressostat HBP.

On mets en marche le compresseur de la chambre froide, on constate que le compresseur part bien mais il s’arrête au bout de quelques secondes.

On peut formuler 2 hypothèses :

  • soit l’électrovanne reste fermé.
  • soit il y a un bouchon dans le circuit fluidique.

La vidéo de la panne et du dépannage.

Vidéo: Froid154-Dépannage entraînement chambre froide #06

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WJMMi8BVwrQ[/youtube]

Le contrôle de la présence du champ magnétique de l’électrovanne.

Pour pouvoir contrôler la présence du  champ magnétique de l’électrovanne il faut mettre en marche l’installation. Comme le pressostat HBP a déclenché à cause de la BP trop faible, je mets de la pression en BP que je prend de la HP par le biais du bypass du manifold.

Avant de mettre en marche la machine, on prend une pince ampèremétrique dont on laisse la pince ouverte et que l’on colle sur la bobine (comme dans la vidéo Froid154 en haut).

Cette technique provient du “manuel du dépanneur 5e éditons” de Kotza. Le but de cette technique n’est pas de relever un ampérage, mais bien de voir si la pince ampèremétrique détecte un champ magnétique et donc si elle affiche une valeur autre que zéro.

La mise en marche de l’installation montre qu’il y bien un champ magnétique au niveau de la bobine est donc qu’elle est bien alimentée.

Contrôle du voyant de la ligne liquide.

Pendant ce court laps de temps de fonctionnement, on constate que le voyant de la ligne liquide est rempli de fluide frigorigène à l’état liquide car on peut voir dans le liquide des bulles de vapeurs. Donc comme sur cette machine le voyant est placé après l’électrovanne on en déduit que l’électrovanne est bien ouverte et que le fluide peut passer.

Donc on sait maintenant qu‘il y a un bouchon sur le circuit frigorifique.

L’étude du schéma fluidique.

On sait que le bouchon peut situer entre le voyant de la ligne liquide et le régulateur de pression de démarrage KVL.

L’étude du schéma fluidique de la chambre froide nous permet de faire des hypothèses sur la localisation possible du bouchon mais surtout il va nous permettre de réfléchir à la procédure d’intervention, de faire une “gamme de démontage”.

On soupçonne un bouchon sur la BP. Comment ramener le fluide en bouteille, sans utiliser la station de récupération, c’est à dire sans récupérer toute la charge.

Le schéma fluidique de l’installation.

On peut voir sur ce schéma :

  • un régulateur de pression de démarrage KVL (on peut l’appeler aussi “vanne de démarrage”).
  • un compresseur semi-hermétique avec ses deux vannes de service (le symbole du compresseur est généraliste ici).
  • un condenseur avec son ventilateur.
  • le réservoir liquide (ou  bouteille liquide) et sa vanne de service.
  • le filtre déshydrateur.
  • l’électrovanne de la ligne liquide.
  • le voyant de la ligne liquide.
  • le détendeur thermostatique à égalisation externe.
  • une valve schrader.

La procédure pour vider ce circuit.

L’objectif est de brancher un flexible sur le schrader de l’évaporateur et de ramener le fluide par le biais du compresseur dans le réservoir liquide.

Dans un premier temps on a mis en marche forcée le compresseur en appuyant avec un tournevis sur le contacteur moteur du compresseur jusqu’à ce que la pression au manomètre BP soit de 0,2 bar. Cette manœuvre a permis de récupérer le fluide qui était récupérable sur la BP sachant qu’il y a un bouchon quelque part.

Après on a mis la vanne de service BP du compresseur en cale avant et on a mis en marche forcée le compresseur jusqu’à 0,2 bar car la pression avait légèrement montée.

Note : le robinet BP du manifold est ouvert pour que le fluide présent dans le manifold soit aspiré. Le robinet HP est bien-sur fermé.

Lorsque la valeur de 0,2 bar est atteinte, le compresseur est arrêté et on débranche le flexible BP.

Pourquoi on débranche ce flexible ?

On débranche ce flexible pour  pouvoir brancher un autre flexible d’une longueur assez longue pour aller jusqu’au schrader de l’évaporateur. Dans cette chambre froide le groupe de condensation est à proximité ce qui rend possible cette manœuvre.

Comme on n’a pas de flexible assez long on va utiliser un autre manifold et utiliser le flexible BP qui sera branché sur la vanne de service BP du compresseur et l’autre flexible le HP sera branché sur le schrader de l’évaporateur.

Sur le flexible qui va être branché sur le schrader, on met une vanne quart de tour ainsi qu’un raccord rapide. On tire au vide à partir de cet endroit là (les 2 flexibles, le manifold, et la partie BP du compresseur).

Une fois le tirage au vide terminé on raccorde le flexible sur le schrader qui se trouve en sortie évaporateur.

On met la vanne de service de la bouteille liquide en cale avant pour pouvoir y ramener tout le fluide.

On met l’aimant sur l’électrovanne de la ligne liquide pour que celle ci soit bien ouverte.

On met en marche forcée (appuie sur le KM avec un tournevis) le compresseur pour vider la partie BP et la ligne liquide. En même temps on contrôle que le voyant liquide se vide bien et qu’après un certain temps qu’il soit bien vide. Si le voyant ne se vide pas ça signifie que le bouchon se situe entre le voyant et le détendeur et qu’il faut récupérer toute la charge en fluide frigorigène avec la station de récupération.

On arrête le compresseur à 0,2 bar, on attend un petit peut pour voir si la pression remonte (dégazage de l’huile par exemple) et on remet en marche pour arrêter le compresseur à 0,2 bar.

L’ouverture du circuit frigorifique et la découverte du bouchon.

On a ouvert le circuit à l’endroit le plus facile d’accès, c’est à dire au niveau du régulateur de pression de démarrage.

À l’ouverture du circuit on a pu constater qu’il y avait un bouchon en cuivre à l’intérieur.

Remise en condition du circuit frigorifique.

Après avoir éliminé le bouchon, on a refermé le circuit au niveau du régulateur de pression de démarrage.

On a enlevé le manifold qui nous a servi à se brancher sur le schrader de l’évaporateur et on a remis le bouchon sur le schrader.

Le flexible BP du manifold que l’on avait débranché est rebranché sur le vanne de service BP du compresseur et on met en cale de lecture la vanne de service.

On fait un test d’étanchéité sous 10 bars d’azote de la partie BP. Un contrôle aux mille bulles sur la vanne KVL ne montre pas de fuite. On peut aussi en profiter pour contrôler l’étanchéité du bouchon du schrader de l’évaporateur. La recherche de fuite est négative.

On chasse l’azote et on tire au vide toute la partie BP.

On enlève l’aimant de l’électrovanne de la ligne liquide pour le remplacer par sa bobine.

On met en cale arrière la vanne de service de la bouteille liquide pour libérer le fluide.

Comme la BP est tiré au vide on bypass du fluide de la HP vers la BP pour enclencher le pressostat BP sécurité du HBP (on aurait pu mettre un coup d’aimant pour libérer du fluide).

La mise en marche de la machine.

On met en marche la chambre froide , le compresseur démarre et on arrête le compresseur. Le compresseur s’arrête par le biais de pressostat BP pump down.

On enlève la bobine de l’électrovanne. Attention si c’est un automatic pump down il faut couper l’alimentation électrique de l’armoire sinon la bobine de l’électrovanne va être réalimenter dès que le pressostat BP pump down aura atteint sa valeur de CUT IN ce qui détruira la bobine. Ici c’est un single pump down amélioré ce qui signifie que lorsque le commutateur 2 positions est sur ARRET et bien , même si la valeur du CUT IN du pressostat BP est atteinte, la bobine ne sera pas alimenté à la différence de l’automatic pump down.

On libère du fluide, par le biais de l’aimant sur l’électrovanne  pour que la  BP reste assez élevé dans le but d’une recherche de fuite au détecteur électronique. La recherche de fuite est négative.

Le contrôle des températures.

Après avoir remis la bobine sur l’électrovanne on remet en marche le compresseur.

Après un certain temps on fait certain relevé :

  • On relève une BP faible (on a un régulateur de pression de démarrage).
  • par contre le voyant bulle énormément.
  • la température de condensation Tk est de 43°C
  • la température sortie condenseur TSC est de 38°C
  • donc le sous-refroidissement SR est de 4-5K

Sur cette machine le voyant bulle énormément et le sous-refroidissement est limite. Il y a un manque de charge. Pour bien faire il aurait fallu attendre au moins une bonne heure de fonctionnement pour voir si la chambre froide pouvait atteindre la température de consigne.

Le diagramme de dépannage BP

La fuite sur le bouchon de la vanne de service.

Lorsque l’on enlève le manifold et que l’on met les bouchons sur les vannes de services il y a une règle absolue à suivre. C’est de faire une recherche de fuite au niveau des bouchons des prises manométrique et des bouchons au niveau des presses étoupes.

Comme on peut le voir dans la vidéo, il y a une fuite sur un bouchon, le détecteur électronique bip en continu.

Si on était parti sans contrôler les bouchons, l’installation aurait perdu la charge en fluide frigorigène. Il faut bien contrôler le serrage du presse étoupe, de la vanne de service en cale arrière et le serrage du bouchon de la prise manométrique ainsi que du bouchon (capuchon ou cabochon) du presse étoupe.

Le resserrage des ces éléments a éliminer la fuite.

La carte mindmap du dépannage.

Cette mindmap a été faite sur Mindmeister et elle est téléchargeable en qualité supérieure en pdf sur ce site.

Un petit quizz pour finir

Votre score :  

Votre classement :  


Abonnez-vous au blog (en haut à droite) et à la chaîne YouTube pour être tenu au courant de la publication du prochain article et des prochaines vidéos.

N’oubliez pas de voter si vous aimez. ( Pouce vert sur YouTube et +1 pour Google+).

La communauté Google+ TMETLARDY

Twitter : https://twitter.com/egenieclim
Google+ : http://gplus.to/egenieclim

MERCI

2248 mots 8h

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • comment ramener le fluide a la bouteille
  • branchement pressostat combine
  • pressostat combiné
  • demarrage d une chambre froide
  • ramener le gaz chambre froide a la bouteille
  • chambre froide negative ne se remet pas en route
  • champ magnétique solénoide exercice valfe
  • changer chambre froide positif tout nègative
  • circuit frigorifique negative
  • demarrage dune chambre froid _

À propos de Jean-Pierre MAZEL

Technicien de Maintenance en Génie Climatique et Technicien Frigoriste
Cette entrée a été publiée dans Chambre froide négative, Dépannage, Frigoriste, Machine frigorifique à détente directe, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à DepFroid06-Entraînement au dépannage sur une chambre froide négative

  1. Ping : Dépannage chambre froide entraînement | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>