DepFroid04-Entraînement au dépannage sur une chambre froide positive

Dans cet exercice de dépannage, le quatrième dépannage, la température dans la chambre froide est élevée.

La température à la reprise (Température Air Entré Évaporateur TAEE) est de 14°C avec une température d’évaporation (To) de – 25°C

 

Avertissement

Ce document n’est qu’une aide, un support pour les révisions des bases des sujets qu’ils traitent.

Il peut y avoir des erreurs et des inexactitudes,
gardez toujours ça en tête.

Si vous voulez signaler des erreurs ou apporter des précisions,
vous pouvez laisser un commentaire
en bas de l’article.

Qr_CODE

VIDÉO YOUTUBE

Les premières constatations.

Dans cet exercice au dépannage, je suis appelé pour intervenir sur une chambre froide positive (froid monoposte) qui ne fait pas assez de froid pour atteindre la température de consigne.

Je constate :

  1. La machine fonctionne, le compresseur tourne.
  2. La température affichée au régulateur indique une température de 14,1°C dans la chambre froide (la température attendue :  entre 4 et 6°C pour du froid positif).
  3. La tuyauterie d’aspiration est bien froide.
  4. La température d’évaporation est très faible T0 =-25°C (la température d’évaporation attendue : entre -5°C et -3°C pour une coupure du compresseur à 4°C dans la chambre froide et un enclenchement du compresseur pour une température dans la chambre froide de 6°C.
  5. La température de condensation Tk est de 30°C.
  6. J’observe dans l’armoire électrique de la chambre froide que le contacteur moteur KM3 n’est pas collé. Ce contacteur de puissance contrôle le ventilateur de l’évaporateur.
  7. En entrant dans la chambre froide, je constate que le ventilateur de l’évaporateur ne tourne pas.

Avec ça on peut faire déjà des hypothèses, sachant que la première panne est flagrante.

Voici la vidéo de la panne et du dépannage de cette chambre froide positive.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4bVDISvG63U[/youtube]

Les premières hypothèses.

La consigne au régulateur n’est pas atteinte, le régulateur est en demande de froid, Le compresseur est en marche.

Comme on a pu le voir, le ventilateur de l’évaporateur ne tourne pas ce qui provoque obligatoirement une pression d’évaporation basse.

On a pu constater que le contacteur moteur KM3 n’est pas collé ce qui indique qu’il y a un problème électrique sur la commande, car la bobine du contacteur devrait être alimentée pour pouvoir fermer ses contacts de puissance.

La première panne est d’origine électrique.

Le dépannage de la panne électrique.

L’armoire est alimentée en 230 /400Vac donc en triphasée. Le compresseur est alimenté en triphasé. Le ventilateur du condenseur et le ventilateur de l’évaporateur sont alimentés en monophasé.

Je contrôle d’abord les tensions composées et les tensions simples au niveau de l’interrupteur sectionneur. Je ne trouve rien d’anormal.

Je contrôle ma barrette de terre, je fais une mesure de tension phase 1 (sectionneur) – terre et je trouve 230V.

Je mets une pointe de mon testeur sur la barrette de terre (par commodité) et l’autre pointe sur le fil 15 qui est censées alimenté la bobine de KM3.

Je mesure une tension de 230V. Donc j’en déduis que :

  • soit la bobine est grillée.
  • soit le neutre est coupé.

Je vais contrôler le neutre au niveau de la borne A2 du contacteur KM3. Je sais que le neutre au sectionneur est correct, car lorsque j’ai fait les relevés de tension simple tout était correct. Je mets une pointe du multimètre sur une phase et l’autre pointe sur la borne A2 de KM2 ,là où se trouve le fil du neutre. Je mesure une tension de 400V au lieu de 230V et comme le contacteur n’est pas collé je m’attendais à une tension de 0V.

Ce qui veut dire que :

  • je suis en train de mesurer une tension composée, donc entre 2 phases.
  • et que j’ai un défaut sur mon fil du neutre qui alimente la bobine de KM3.

Pourquoi est-ce que je relève une tension de 400 V ?

Si le neutre avait été correct, j’aurais du trouver une tension de 230V et donc j’en aurais déduit que la bobine du contacteur est morte. Mais je trouve 400V au lien de 0V, car le contacteur n’est pas collé, ça semble illogique?

En réalité, c’est simple, la phase qui arrive à la bobine de KM3 en A1 est différente de la phase que j’ai utilisée sur la pointe de mon multimètre. Ce qui fait que je mesure une tension composée aux bornes de la bobine. Donc en déplaçant la pointe du multimètre sur la même phase qui alimente la commande de l’armoire électrique je trouverais 0V, car j’ai un défaut au neutre, il semble coupé.

Le neutre coupé.

Pour trouver l’endroit où est  coupé le neutre dans ma commande, je vais faire un test de continuité.

Avant je fais une consignation électrique de l’armoire de la chambre froide.

La consignation électrique effectuée, j’enlève les deux fils de neutre de la borne A2 de KM3 (je défais le pont).

Je mets mon multimètre en ohmmètre, je mets une pointe sur le bornier du neutre (alimentation) et l’autre pointe sur le fil de neutre du contacteur KM2. Je trouve 0 ohm, donc la continuité est bonne.

Je continue ma progression, une pointe du multimètre sur la borne du neutre et l’autre pointe sur l‘extrémité du fil de neutre que j’ai débranché et qui est le pont entre KM2 et KM3. J’ai sur l’affichage du multimètre la valeur OL qui s’affiche et qui veut dire OVER LIMIT, donc résistance infinie.

Donc ce conducteur est défectueux. Une observation visuelle du conducteur montre qu’il est endommagé. La réparation consiste à changer ce conducteur.

Après la déconsignation électrique et la remise en service de l’installation, on peut constater que le contacteur KM3 colle et que le ventilateur de l’évaporateur fonctionne à nouveau .

 Après un certain temps de fonctionnement, on constate que la chambre froide n’arrive toujours pas à la consigne. La température dans la chambre froide descend peu, la BP est toujours très faible ( To =-18°C ).

Il y a donc un problème fluidique.

Le dépannage de la panne fluidique.

On a affaire à une panne BP, car la BP est faible.

Le condenseur.

Comme je suis physiquement au niveau du condenseur, je fais les relevés de température du condenseur.

  • La Température Air Entrée Condenseur (TAEC) est de 21°C.
  • La Température Air Sortie Condenseur (TASC) est de 23°C.
  • Donc le delta thêta sur l’air est de  2K, il est faible

Le sous-refroidissement est bon et on peut voir que le voyant liquide bulle légèrement.

L évaporateur.

Les  températures au niveau de l’évaporateur donnent :

  • La Température Sortie Évaporateur (TSE) est de 8°C (la température au bulbe)
  • La température d’évaporation (To) est de -20°C.
  • La surchauffe est de  28K, elle est très grande.

La ligne liquide.

Pour savoir si j’ai affaire à la panne du détendeur trop petit ou la panne de la prédétente de la ligne liquide, je fais faire les relevés de température sur la ligne liquide.

Sur cette machine il n’y pas de régulation de la HP, c’est-à-dire que le ventilateur du condenseur tourne toujours. La HP est donc très stable ce qui facilite grandement les relevés de température.

  • Température Entrée Filtre Déshydrateur (TEFD) 25°C
  • Température Sortie Filtre Déshydrateur (TSFD) 25°C
  • Température Entrée Détendeur (TED) 24°C.

Le delta thêta sur la ligne liquide est de 1K et donc il n’y a pas de prédetente sur la ligne liquide et donc il ne reste plus que la panne du “détendeur trop petit”.

Le détendeur thermostatique

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent provoquer la panne du détendeur trop petit, c’est-à-dire une panne qui fait que le détendeur alimente mal l’évaporateur, une panne qui fait que la puissance frigorifique ne passe pas .

Un de ces facteurs peut être le mauvais réglage de la vis de détendeur, par exemple si la vis du détendeur est serrée à fond.

Il faut contrôler le réglage de la vis du détendeur en premier avant d’ouvrir le circuit frigorifique pour contrôler le filtre de la buse et la buse elle-même.

Dans ce dépannage je n’ai pas eu besoin de contrôler la vis de réglage du détendeur, car en observant le détendeur j’ai pu voir que le bulbe du détendeur était placé à la sortie du détendeur au lieu d’être fixé en sortie de l’évaporateur.

C’est une erreur de montage. C’est une panne de mise en service. Comme le bulbe, placé à la sortie du détendeur sera obligatoirement très froid , le détendeur se ferme et empêche une alimentation correcte de l’évaporateur.

Dans le dépannage, on peut le voir dans ce cas-là, l’observation des éléments de la machine est très importante.

Le diagramme de dépannage BP.

Le dépannage sur une carte mindmap.

froid151-Depannage_entrainement_chambre_froide_positive_carte_mind_map.pdf by egenieclimatique

 

Cette mind map a été faite sur Mindmeister. et elle est télechargeable en pdf.

 

Abonnez-vous au blog (en haut à droite) et à la chaîne YouTube pour être tenu au courant de la publication du prochain article et des prochaines vidéos.

N’oubliez pas de voter si vous aimez. ( Pouce vert sur YouTube et +1 pour Google+).

Vous pouvez aussi suivre le blog sur Google+ ,Twitter , le flux RSS.

Twitter : https://twitter.com/egenieclim
Google+ : http://gplus.to/egenieclim

MERCI

Licence Creative Commons

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • exemple de maintenance dune chambre froide positive monoposte
  • erreur 12 chambre froid
  • depannage chambbr
  • reparation de CHAMBRE FROID POSITIVE
  • ma chambre froide ne fait plus de froid
  • code erreur chambre froide négative
  • montage d\une ligne d\aspiration chambre froid
  • chambre froide negative temperature evaporation corecte
  • panne de chambre froide
  • température chambre froide positive

À propos de Jean-Pierre MAZEL

Technicien de Maintenance en Génie Climatique et Technicien Frigoriste
Cette entrée a été publiée dans Chambre froide positive, Dépannage, Frigoriste, Machine frigorifique à détente directe, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à DepFroid04-Entraînement au dépannage sur une chambre froide positive

  1. yahiaoui malek dit :

    soit un chambre froid en R22 et régulation pump down
    _ le thermostat est réglé ( valeur min +2 C, max +4 C )
    _ le pressostat BP est réglé
    . valeur min 0.2 bar pour assure le tirage au vide
    . valeur max ?
    quel est la valeur max de le pressostat BP qui doit réglé, et pour quoi .

  2. Omar dit :

    bonjour,
    Mr Jean-Pierre MAZEL
    je suis un technicien en froid industriel et climatisation , je travail dans un bureau d étude technique.
    d avance je te remercie, pour toutes les efforts que tu a fais pour rassemblé toutes ces informations sur notre large domaine,.

  3. Ping : Dépannage chambre froide entraînement | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>